ASSOCIATION INTERNATIONALE DES ECHECS FRANCOPHONES

Assemblée Générale 2020

Procès-verbal

Les membres de l’Association Internationale des Échecs Francophones (AIDEF) se sont réunis en assemblée générale ordinaire le 5 décembre 2020 à 18h (CET), via la plateforme Zoom. La convocation leur avait été préalablement adressée par courrier électronique le 21 novembre 2020 par le Président Patrick Van Hoolandt, le jour même où la FIDE nous avait informés de la planification de notre réunion dans le calendrier du Congrès.
M. Gilles Miralles, directeur technique de l’AIDEF a accepté le rôle de président de séance et M. Philippe Victor Chatelain celui de secrétaire. Gilles Mirallès présente l’ordre du jour et Philippe Victor Chatelain fait le recensement des présences.
Ordre du jour :
1. Rapport du Président et bilan de l’exercice
2. Rapport du Trésorier et approbation des comptes de l’exercice clos.
3. Rapport des membres du Bureau Directeur
4. Approbation du Procès-verbal de la dernière assemblée générale de Batoumi
5. Approbation des nouvelles adhésions
6. Approbation du changement de siège social au 36, bvd Mantega-Righi à 06100 Nice-France
7. Résultat des élections
8. Divers

38 personnes ont assisté à la réunion, 22 fédérations étaient représentées ainsi qu’un membre observateur. (Voir feuille de présence annexée)

Les documents relatifs aux approbations ont été envoyés préalablement aux membres afin qu’ils en prennent connaissance, les examinent et expriment leur vote par courriel.

Cette année étant élective, la liste des candidats aux différents postes du Comité Directeur a également été soumise au vote des membres. Selon nos statuts, celui-ci étant secret, un bulletin a été envoyé aux 43 membres disposant d’un droit de vote. Monsieur Robert Rivello, président de la Commission Constitutionnelle de la FIDE, en tant qu’officier neutre, a accepté de récolter les bulletins, de les comptabiliser, et d’annoncer les résultats.

Monsieur Rivello prend la parole en début de séance car il souhaite proclamer de suite les résultats. Il doit s’absenter et ne pourra rester connecté jusqu’à la fin de la réunion. Le président prend la parole et propose donc aux membres de commencer la réunion par le point 7 de l’ordre du jour. Personne n’ayant émis d’objection à cette proposition, Monsieur Rivello communique le résultat des votes et la liste des nouveaux élus, puis transmet ses vœux de succès au nouveau comité constitué.

36 des 43 fédérations membres ont voté, soir une participation de 84%.

Avec 36 voix, soit 100% des votes exprimés, Patrick VAN HOOLANDT a été réélu pour un nouveau mandat de 4 années.

Ci-après, le résultat complet des votes et la nouvelle composition du comité directeur :

Président : Patrick VAN HOOLANDT (Monaco) 36 voix
Vice-président : Mohamed ZOUAOUI (Tunisie) 35 voix
Vice-président : Yves RAKOTOMAHARO (Madagascar) 36 voix
Vice-président : Ahmed TALEB MOHAMED (Mauritanie) 35 voix
Vice-président : Guy Botetsi ESUNGI (RD Congo) 36 voix
Trésorier : Roland AKHRASS (Liban) 35 voix
Secrétaire général : Philippe Victor CHATELAIN (Haïti) 35 voix
Directeur Technique : Gilles MIRALLES (France) 35 voix
Arbitrage : Dominique DERVIEUX (France) 35 voix
Conseiller : Bernard LABADIE (Canada – Québec) 35 voix
Conseiller juridique : Justin BROU (Côte d’Ivoire) 35 voix
Traductions : Pierre DENOMMEE (Canada – Québec) 35 voix
Relations Internationales : Amadou Lamine CISSE (Sénégal) 36 voix
Développement pédagogique : Kim LEQUANG (Belgique) 35 voix
Membre : Majlinda PILINCI (Albanie) 35 voix
Membre : Damir LEVACIC (Monaco) 35 voix

Les résultats annoncés, Gilles Mirallès invite le Président de l’AIDEF à présenter son rapport pour l’exercice 2019-2020.

Le Président remercie chaleureusement Monsieur Rivello pour son travail et présente l’essentiel de son bilan des deux dernières années écoulées ainsi que les projets pour le futur. (Voir document annexé)

Le président de séance invite ensuite le trésorier Roland Akhrass à présenter son rapport financier. Il présente les comptes : le bilan financier des RIDEF 2019, le bilan financier de l’AIDEF couvrant la période du 1/8/2018 au 31/7/2020 ainsi que le compte de résultat de l’association pour la même période. (voir documents annexés)

Les comptes de l’exercice clos avaient été préalablement communiqués aux membres et avaient été approuvés. Aucune question n’a été posée lors de l’assemblée générale au sujet de la comptabilité.

Rapport des membres du comité directeur :

Monsieur Bernard Labadie (Québec) prend la parole, il se présente et en profite pour féliciter son successeur M. Éric Bopala, à la présidence de la Fédération québécoise des Échecs, qu’il a occupée pendant 7 ans.

Tout de suite après M. Mohamed Zouaoui (Tunisie) s’exprime pour souhaiter la bienvenue à tous les membres. Par ailleurs, il salue la mémoire de Michel Viang président de la Fédération Camerounaise des Echecs, membre de l’AIDEF prématurément disparu. Pour terminer il souhaite d’ores et déjà la bienvenue à tout le monde aux prochains RIDEF qui auront lieu à Djerba au cours de l’année 2021.

Pierre Dénommée (Québec), arbitre international et nouveau responsable des traductions de l’association fait également son rapport. Il vient de traduire deux documents en Anglais pour la FIDE qui dorénavant ne considère plus que cette seule langue comme étant officielle : nos statuts ainsi que le rapport du président de l’exercice clos leur ont été adressés.
Il informe les membres que certains changements vont prochainement avoir lieu dans les règlements et conseille à ceux qui comptaient passer un examen d’arbitrage, d’attendre le 1er juillet 2021

Madame Majlinda Pilinci (Albanie) a pris la parole pour présenter certaines de ses activités entreprises en Albanie et informe qu’elle met à la disposition de l’AIDEF ses compétences en qualité d’organisatrice internationale.

Monsieur Justin Brou (Côte d’Ivoire) partage sa joie et ses émotions à faire partie du comité directeur et remercie les membres pour la confiance placée en lui en tant que responsable juridique. Il s’engage à mettre tout son savoir-faire au bénéfice de l’AIDEF.

Guy Esungi Botetsi, président de la Fédération Congolaise des Jeux d’échecs et vice-président de l’AIDEF intervient par rapport à la 9e édition des Jeux de la Francophonie qui se tiendra du 19 au 28 août 2022 à Kinshasa. Les organisateurs, avec lesquels il est sur place en contact, ont donné un accord de principe général pour que les échecs figurent parmi les disciplines présentes dans les animations périphériques.
Trois sites ont été identifiés, celui de la FIKIN (Foire Internationale de Kinshasa), celui de Saint Raphaël et celui du Stade des Martyrs. Plusieurs milliers de participants sont attendus pour les concours culturels et pour les compétitions sportives.
Il souhaite avoir l’accord du Président de l’AIDEF pour utiliser le logo de l’association. Il partage aussi l’idée d’organiser un tournoi Open sur deux ou trois jours, une journée portes-ouvertes « Échecs et Francophonie » ainsi que des séminaires en fonction des disponibilités.

La parole est donnée à Yves Rokotomaharo (Madagascar) qui évoque la création d’une association pour le développement du jeu d’échecs dans sa région qui est intitulée “Indian Ocean Chess”. Cette association est constituée de 350 membres principalement de Madagascar mais aussi de l’île de La Réunion, de l’Ile Maurice et des Seychelles.
A travers l’association « Mini-chess Madagascar », il a lancé le projet « échecs dans les écoles » dans une cinquantaine d’établissements scolaires, et ce avec l’aide d’une quinzaine animateurs. Cette activité qui avait ralenti pendant la pandémie connaît une certaine relance depuis quelque temps. Il attend les prochaines rencontres des RIDEF pour faire participer ses joueurs et se concentre pour l’instant sur l’organisation d’événements en ligne.

Damir Levacic, maître international et entraîneur FIDE (Monaco) évoque son rêve qui consisterait à lancer un projet pilote de développement du jeu échecs à l’école en Afrique sous l’égide de l’AIDEF. Il insiste sur le potentiel énorme dont nous disposons.

Gilles Mirallès donne ensuite la parole au Président pour présenter les résultats des votes des quatre points de l’ordre du jour soumis à approbation. Le Président communique le résultat des votes qu’il a collectés :

Point numéro 4 : Approbation du Procès-Verbal de la dernière assemblée générale de Batoumi en 2018
33 votes exprimés, 32 membres ont voté favorablement, le Cap-Vert s’est abstenu car non encore membre en 2018.

Point numéro 2 : Rapport du trésorier et approbation des comptes
33 votes exprimés, tous favorables

Point numéro 6 : Approbation du changement de siège social au 36, bvd Mantega-Righi à 06100 Nice-France
33 votes exprimés, tous favorables

Point numéro 5 : Approbation de l’adhésion des 5 nouveaux membres
32 votes exprimés, le Cap-Vert s’est abstenu car non encore membre.
Pour le Cap Vert, la Bulgarie, Chypre et le Tchad, les 32 votes sont favorables.
Pour la Fédération Echiquéenne de Bruxelles-Capitale, 30 votes sont favorables, 2 sont défavorables, la Fédération Royale Belge des Échecs et la Fédération Echiquéenne Francophone de Belgique ayant exprimé des réserves.

Divers

Monsieur Arkady Dvorkovich, président de la FIDE, est intervenu durant cette réunion et a pris la parole pour féliciter et encourager le travail qu’effectue l’AIDEF. Il confirme également que la FIDE continuera à apporter son soutien à notre association et nous invite à lui soumettre nos projets pour 2021 dans les prochaines semaines.

Le Président Patrick Van Hoolandt partage son projet de partenariat avec la revue « Europe-Echecs », évoque la collaboration historique qui existe entre ces deux institutions et annonce la création sous peu d’une plateforme de jeu en ligne de l’AIDEF qui sera rattachée à la zone de jeu d’Europe-Echecs avec un accès gratuit pour bon nombre de ses membres. Ce partenariat est l’idée de Monsieur Jean-Michel Péchiné, rédacteur à la revue Europe-Echecs qui est invité par le président de l’AIDEF à prendre la parole.
Monsieur Jean-Michel Péchiné loue la franche collaboration entre les deux institutions et remercie les lecteurs francophones de tous les pays pour leur soutien et leur fidélité depuis que la revue a été lancée en 1959 et son site en ligne en 1997.

Bachar Kouatly, président de la fédération française des échecs et président-délégué de la FIDE prend la parole et souhaite à l’AIDEF de continuer son développement au sein du monde des échecs afin d’unir les peuples autour de ce jeu et de la langue commune qu’est le Français. Il félicite le Président pour son dynamisme et pour l’excellente organisation des dernières RIDEF à Paris.

La parole est donnée à M. Daniel Gomes (Sénégal) qui représente le président de la fédération sénégalaise M. Lamine Cissé retenu par l’organisation d’un tournoi. Il informe que le développement du jeu qui était en sommeil au Sénégal ces derniers temps, connaît depuis la nomination du nouveau président, une croissance et un intérêt grandissant auprès des jeunes, grâce au développement du jeu dans les écoles

M. Kevin O’connell, secrétaire général de la commission de la FIDE « Chess in Education » se réjouit de voir le rayonnement de la francophonie au sein même d’une conférence à Londres qui se tient simultanément à l’assemblée générale de l’AIDEF. Bon nombre des intervenants étant francophones, une bonne partie de celle-ci s’est déroulée en français.

Khaled Arfa, président de la fédération tunisienne, se félicite de voir la création d’un poste de conseiller juridique au sein de l’AIDEF. Il constate aussi l’attrition de la sphère francophone en Afrique au profit de l’Anglais et soutient l’idée que le développement du jeu à travers la Francophonie a un rôle à jouer pour enrayer ce phénomène.

Déo Ntagasigoumwami (Burundi) partage avec les membres le constat du faible niveau de ses joueurs et souhaite que priorité soit donnée la formation. Il sollicite le partage d’informations et d’expériences qu’a eu Yves Rokotomaharo à Madagascar par rapport à la manière dont la mise en place de son programme de formation d’éducateurs du projet de Échecs-Écoles a été réalisé. Ce dernier l’informe que ce projet à été rendu possible grâce à des fonds alloués par la Fondation Kasparov en Afrique. Ils ont convenu de poursuivre leurs futurs échanges hors réunion.

Martin Deschepper, président de la Fédération Royale Belge des Échecs, clarifie les raisons pour lesquelles il n’a pas voté en faveur de l’adhésion de la Fédération Echiquéenne de Bruxelles-Capitale à l’AIDEF. La Fédération Royale Belge des Echecs a refusé son adhésion en Belgique en raison du fait que seulement une minorité des clubs bruxellois avaient accepté d’en faire partie. De plus, son initiateur, M. Raymond van Melsen étant malheureusement récemment décédé, cette fédération est probablement vouée à disparaître. Le président de l’AIDEF annonce qu’il suivra l’évolution de la situation et prendra les décisions ad hoc.

Roland Akhrass informe le Président de l’AIDEF de la présence du Président de la Fédération Libanaise des Échecs récemment réélu parmi l’audience et qu’étant donné qu’il ne parle pas Français, il ne pourra donc s’exprimer. Patrick Van Hoolandt le félicite pour sa réélection et lui souhaite bonne chance dans l’accomplissement de son nouveau mandat.

Plus rien n’étant à l’ordre du jour, le président lève la séance à 20h (CET), et remercie tous les participants pour leur présence qui témoigne de l’intérêt qu’ils portent envers notre association.

Annexes :

1. Feuille des présences.
2. Ordre du jour.
3. Rapport du président de l’exercice clos.
4. Rapport du trésorier de l’exercice clos.
5. Bilan financier des RIDEF 2019.
6. Bilan financier de l’AIDEF de l’exercice clos.
7. Compte de résultat 2020.
8. Approbations – résultats.
9. Approbation - PV assemblée générale 2018 ;
10. Approbation - nouveaux membres ;
11. Approbation – statuts – siège social.
12. Résultats des élections.


Philippe Victor Chatelain
Secrétaire général

info portfolio

 
août 2021 :

Rien pour ce mois

juillet 2021 | septembre 2021


SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0